fbpx

Boston

Le Freedom Trail, Parcours historique

Sur les traces du Freedom Trail à Boston (partie 1)

28 Mai 2020 | Carnet de voyage

Boston fut ma grande découverte des États-Unis ! Je suis immédiatement tombée sous le charme de cette petite ville, capitale de l’État du Massachusetts.

La qualité de vie est semblable à celle de notre vie européenne : on peut aisément s’y promener à pied ou en vélo, déambuler dans les rues et ruelles pavées curvilignes (contrairement à beaucoup de villes américaines dont les rues sont rectilignes !), le centre historique est impressionnant, les édifices coloniaux décorent un peu partout la ville et les faubourgs résidentiels sont charmants, surtout en été lorsque les nombreuses plantations sont en fleurs.

J’ai eu l’occasion d’y séjourner à de nombreuses reprises lorsque je vivais dans la province du Québec. Situé à cinq heures en voiture de Montréal, j’avais souhaité suivre à pied la fameuse ligne au sol : Le FREEDOM TRAIL (ou le Chemin de la Liberté). Ce long tracé de 4,5 km peint en rouge sur les trottoirs et qui nous raconte l’histoire de Boston en 16 monuments historiques. Quel apprentissage ! Certes, c’était un bon moyen pour moi de découvrir la ville mais surtout cette aventure le long du Freedom Trail m’a permis d’en connaître davantage sur l’Histoire des États-Unis. Boston est considéré aujourd’hui comme étant le centre culturel de la Nouvelle-Angleterre. Voici mon parcours !

FREEDOM TRAIL

THÈME : LA RÉVOLUTION AMÉRICAINE

MONUMENTS HISTORIQUES

KILOMÈTRES

Je regrette de devoir vous en parler

♥♥

Vaut le détour mais on n'est pas obligés de s'y précipiter

♥♥♥

Allez-y, vous ne le regretterez pas

♥♥♥♥

Le détour est obligatoire, un incontournable

♥♥♥♥

Boston Common est le plus ancien jardin public des États-Unis. Fondé en 1634, il est le point de départ du Freedom Trail. J’ai pris le temps de parcourir les innombrables sentiers ombragés et de longer les allées fleuries. Une imposante statue en bronze de Georges Washington décore le le Boston Public Garden qui est l’une des deux parties du grand parc du centre de Boston. 

L’autre partie est le Boston Common. Une statue du général Washington en milieu de vie est un symbole de force et de vigueur, valeurs chères aux américains. C’est un joli monument qui transmet bien l’esprit de l’époque. Il est placé au milieu de l’une des plus belles artères du jardin, joliment clos et entouré de beaux parterres de fleurs.

Boston Common

♥♥♥

Conçu par Charles Bulfinchle MASSACHUSETTS STATE HOUSE ou le capitole a été le siège du gouvernement du Massachusetts depuis son ouverture en 1798. Il détient les pouvoirs exécutif et législatif. Le bâtiment se trouve dans le quartier de Beacon Hill. Il représente un lieu emblématique du pouvoir étatique américain. Son dôme, originellement en bois, a été recouvert de feuilles d’or comme beaucoup de State houses américaines ! Je n’avais pas fait le choix de la visiter mais je sais que des visites gratuites sont organisées en semaine pour y découvrir notamment le hall des Drapeaux et la Chambre des représentants où il est possible d’admirer le ‘Sacred God’, une morue en bois sculpté !

♥♥♥♥

L’église a été fondée en 1809 à l’angle des rues Park et Tremont au sommet du bâtiment de stockage des céréales de la ville ! Le clocher de l’église conçu par Peter Banner était à l’époque le premier repère que les voyageurs apercevaient à l’approche de Boston.

♥♥♥♥

Le Granary Burying Ground est l’un des plus anciens cimetières de Boston ! Il a été fondé en 1660 et il contient environ 2 345 pierres tombales et tombes, mais on estime que 5 000 personnes sont enterrées sur ce site. La configuration aléatoire originale des pierres tombales a été réorganisée en rangées plus droites au fil des années pour s’adapter à la fois à l’esthétique du XIXe siècle et à la tondeuse à gazon ! De nombreux projets d’aménagement ont été entrepris, notamment l’installation de passerelles pour piétons et la plantation d’arbres. On peut y trouver les tombes de trois signataires de la Déclaration d’indépendance (Samuel Adams, John Hancock et Robert Treat Paine); Peter Faneuil, bienfaiteur du célèbre monument du centre-ville de Boston; le patriote et artisan Paul Revere; James Otis, orateur et avocat révolutionnaire; et les cinq victimes du massacre de Boston. On y trouve aussi un obélisque qui commémore la tombe des parents de Benjamin Franklin. Ce lieu vaut clairement le détour !

 

♥♥♥

La chapelle du Roi a été fondée en 1630 au moment de la colonisation de Boston. Cette chapelle est le plus ancien lieu de sépulture de la ville. Il a toujours été sous contrôle municipal, sans affiliation à aucune église. Le gouverneur Andros a saisi une partie de cette propriété pour construire la première église anglicane de la ville, la chapelle du Roi, qui a été construite en 1688. Les premières tombes ont été dispersées au hasard sur le terrain, sans aucun chemin logique et formel.

♥♥♥

L’école latine de Boston, fondée en 1635, est la plus ancienne école publique d’Amérique. Elle offre une éducation gratuite aux garçons tandis que les filles poursuivent des cours privées à la maison ! Jusqu’à l’achèvement de l’école en 1645, les cours avaient lieu dans la maison du premier directeur, Philemon Pormont. Une mosaïque et une statue de l’ancien élève Benjamin Franklin marquent actuellement l’emplacement de l’école d’origine.

♥♥♥♥

L’Old Corner Bookstore est le plus ancien bâtiment commercial du centre-ville de Boston. Construit en 1718, il abritait le géant de l’édition du 19ème siècle, Ticknor and Fields, producteur de nombreux titres américains dont Longfellow’s Midnight Ride de Paul Revere. Sauvés de la démolition en 1960, les baux du bâtiments aident à subventionner d’importants projets de préservation historique dans les quartiers de Boston.

Bruegger's Bagel Bakery

Boston, Freedom Trail
Voir la partie 2 sur les traces du freedom trail à boston

Ces Écriteaux pourraient aussi vous intéresser…

Sur les traces du Freedom Trail à Boston (partie 2)

Sur les traces du Freedom Trail à Boston (partie 2)

Suite et fin de mon épopée le long du Freedom Trail, ce long tracé de 4,5 km peint en rouge sur les trottoirs et qui nous raconte l’histoire de Boston en 16 monuments historiques. Quel apprentissage ! Certes, c’était un bon moyen pour moi de découvrir la ville mais surtout cette aventure le long du Freedom Trail m’a permis d’en connaître davantage sur l’Histoire des États-Unis. Boston est considérée aujourd’hui comme étant le centre culturel de la Nouvelle-Angleterre.

Belle semaine au Nicaragua et son île d’Ometepe (Partie 2)

Belle semaine au Nicaragua et son île d’Ometepe (Partie 2)

Nous voilà de retour sur notre ferry escargot. De longues minutes, nous voguons sur les flots, avant de retrouver la côte. Nous rentrons à Granada avec un brin d’amertume. Notre séjour sur l’île est passé à toute allure. Nous regrettons déjà de ne pas avoir prévu plus de temps sur place pour approfondir la découverte d’Ometepe qui regorge de plages que nous n’avions pu faire par manque de temps. Sans nous faire oublier notre escapade sur l’île, la beauté de Granada nous remet un peu de baume au cœur. Et puis cette cathédrale, si belle, nous accueille toujours aussi chaleureusement ! Nous nous y sentons bien. Nous reprenons ce que nous avions entrepris quelques jours plus tôt, découvrir encore cette ville.

Belle semaine au Nicaragua et son île d’Ometepe (Partie 1)

Belle semaine au Nicaragua et son île d’Ometepe (Partie 1)

Destination surprise ! Le Nicaragua, situé en Amérique centrale, pays frontalier avec l’Honduras et le Costa Rica, a été l’une de mes plus belles expériences de voyage. J’avais une vision peu éclairée de ce que représentait ce pays, son Histoire, sa richesse culturelle. À l’inverse d’une image d’Épinal, ce pays fantasmé comme étant celui d’un pays détruit et ravagé par la guerre a longtemps tenu les visiteurs éloignés. Je n’avais personnellement jamais entendu un proche me raconter son voyage au Nicaragua ou même émettre l’idée de vouloir le visiter ! Et pourtant, ce pays aux plages vierges du Pacifique est d’une grande richesse. Il vit au pied d’une multitude de volcans et son île d’Ometepe est un petit bout de paradis sur terre.

0 commentaires

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première deux Écriteaux par semaine !

Et des futurs bon plans …

Merci !

Pin It on Pinterest

Share This