fbpx

Montréal, paradis urbain de la restauration

 

 

Mes Bonnes Tables de Montréal !

2 Mai 2020 | Bonnes adresses

Manger au restaurant est un bonheur, vous parler de mes plus belles découvertes est un plaisir supplémentaire. L’époque de la cuisine québécoise nourrissante et bourrative est révolue et laisse place à une nouvelle cuisine fine et bien plus sophistiquée. Montréal n’a plus rien à prouver. Les restaurants fleurissent vite et de nouveaux chefs talentueux et créatifs réinventent la scène gastronomique. Les bonnes adresses sont accessibles à tous, pour le plus grand bonheur des fins gourmets. Montréal et son monde merveilleux de la restauration, premier article d’une longue série de Bonnes Tables.

Le bonheur pour pas cher

Un choix encore raisonnable

On commence à se faire un bon plaisir

Le bonheur n'a plus de prix

€€€€

Endroit chic où les dernières tendances japonaises se bousculent. Service de voiturier à l’entrée et décor impeccablement moderne et sophistiqué, si bien que nous le savons, le prix du repas nous coûtera un peu plus cher qu’à l’accoutumée. Pourtant situé en plein cœur du quartier des affaires, ce restaurant à son atout charme, une immense terrasse intérieure fleurie. J’aime ce restaurant et vous parler du Jatoba est un plaisir supplémentaire. La visite peut coûter cher si l’on fait le choix de se faire plaisir. J’y vais, pas souvent, mais quand j’y vais, je ne suis pas raisonnable !

€€

Chef Montpelliérain pour ce tout petit restaurant aux odeurs irrésistibles de poulpe et de chair de crabe frais. Ce restaurant est une pépite. Pas forcément visible si on ne connaît pas l’endroit, le Mile-Ex n’est pas le long d’une artère achalandée, il faut donc le chercher pour le trouver. Il se situe dans une ruelle du quartier le Mile-ex portant le même nom. La salle est minuscule mais quel bonheur de s’installer au bar pour voir le cuisinier s’affairer avec passion devant ses fourneaux. Carte variée et budget raisonnable, c’est un sans faute pour cette « cuisine de rue » à prédominance fruits de mer.

€€€

Merci à ces migrants, qui ont fui la Syrie pour nous offrir LE meilleur restaurant syrien de la ville. Certainement nostalgique, le restaurant en hommage au Damas d’antan et le grand plan de la capitale syrienne nous met dans l’ambiance féerique imméditament. Décor somptueux et service irréprochable, le choix est difficile tant les mets proposés nous mettent l’eau à la bouche même sur la carte. Le menu dégustation de cinq services est la meilleure option pour goûter un peu de tout en quantité honorable. Attention, défilé d’assiettes toujours plus savoureuses et colorées. Allez-y les yeux fermés !

Situé dans l’ancien quartier juif, vous pénétrez ici dans le lieu le plus vintage de la ville. File d’attente assurée, il faut se lever tôt pour ne pas trop attendre sa table dans cette toute petite salle généreuse aux accents d’antan. Mais quel est le secret de ce juteux sandwich garni de bœuf mariné et fumé dont Schwartz’s détient précieusement la recette ? Certains diront que ce sont les épices, d’autres la qualité de la viande de l’Ouest, bref, on ne le saura certainement jamais. Il ne faut pas se poser trop de questions et un détour à Montréal sans passage au Schwart’z c’est comme une visite de Paris sans voir la Tour Eiffel, un incontournable.

€€€

Monsieur Hà, tel un hommage à ce Grand chef cuisinier, a fait connaître la cuisine familiale vietnamienne à bon nombre de Montréalais. Décor somptueux, tables de marbre, banquettes de velours, chaise en rotin, le tout met largement dans les bonnes conditions pour recevoir les mets exotiques que propose l’établissement. De la cuisine venue d’ailleurs avec quelques touches de saveurs occidentales. Mon petit bémol, salle très bruyante, mais c’est le prix à payer pour manger dans l’un des meilleurs restaurants à la cuisine savoureuse et rêveuse de la ville. Une deuxième succursale a ouvert récemment dans le Vieux-Montréal, signe de bonne santé. Foncez-y !

€€

Si vous passez devant, vous ne remarquerez sans doute pas que, derrière cette porte, se cache l’un des meilleurs izakayas de la ville. Pas de grande pancarte ni de devanture extravagante, et pourtant, lorsque vous pénétrez dans cette maison, sorte de brasserie japonaise, l’ambiance y est délirante, le saké et la bière coulent à flots. Ici, on y prend un verre en grignotant de belles et savoureuses assiettes en sortant du travail. Les plats à partager sont excellents et nous transportent aisément au Japon. Beignet de pieuvre sauce ponzu, Sashimi de saumon mariné au gingembre ou Calmar grillé style yatai, sont mes préférés. Mon petit bémol, le succès étant, pas toujours facile d’y trouver une place.

€€

Beau restaurant O’Tym qui n’a pourtant rien d’hautain et qui propose une carte variée toute l’année. Petite salle agréable, service souriant et décor familiale, tout est fait pour rendre notre repas plaisant. Ici on privilégie les producteurs locaux. On s’applique à valoriser des menus intelligents avec les bonnes associations de saveurs et de couleurs. Pour les brunchs et les soirs, la formule est en « Apportez votre vin » ce qui réduit considérablement la note. Une SAQ (succursale de vente d’alcools), est située à proximité, pratique pour monsieur qui oublie aussi souvent sa tête. Le tout, une dizaine de choix de plats, pour la modique somme de 16 à 25 $, choix gagnant !

€€

Il faut se lever encore plus tôt pour manger chez Régine café. Très prisé pour ses brunch fastes, le restaurant connaît un succès qui n’est plus à démontrer. Les saveurs sont savoureuses et les portions généreuses. La décoration style baroque rend l’ambiance cosy, il est mon chouchou des spots à brunchs. Le plateau étagé de pâtisseries maison à partager est un régal et les jus de fruits sont frais et délicieux.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Montréal à Table

On irait normalement y manger pour une grande occasion ou célébrer une occasion particulière. Depuis maintenant 8 ans, chaque année vers le mois de novembre, Montréal à table prend place pour rendre accessible à tous les meilleures tables de la belle métropole. Près de 130 restaurateurs participent au défi. Ils n’ont qu’un seul but, nous faire découvrir leurs univers à moindre coût. La mise en valeur des produits de l’érable est régulièrement souhaitée dans les plats. Onze jours dans les meilleurs restaurants pour des prix variant entre 15 et 30 €, cela place la Montréal épicurienne en première position du rapport qualité-prix des restaurants parmi les villes du monde.

Ces Écriteaux pourraient aussi vous intéresser…

Trois restaurants incontournables à Québec

Trois restaurants incontournables à Québec

Il suffit de sortir au restaurant pour tomber amoureux de la Vieille Capitale. Si elle conserve son image de carte postale, Québec a aussi des idées derrière la tête, des nouveaux chefs talentueux qui prennent place et réinventent leur cuisine au fil des saisons. Je vous partage mes trois restaurants incontournables de la ville.

0 commentaires

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première deux Écriteaux par semaine !

Et des futurs bon plans …

Merci !

Pin It on Pinterest

Share This