fbpx

Lui faire abandonner la suce !

25 Avr 2020 | Vie de maman

Entre Juliette et sa tétine, c’est une histoire d’amour qui dure…  Elle est où ma suce maman ?

À l’approche de ses 3 ans, c’est sans doute la question qu’elle répète le plus souvent. Au fil du temps, la suce était devenue une amie inséparable qui l’accompagnait dans toutes ses activités de la journée. Que c’est bon de téter doucement et de s’endormir tranquillement ! La tétine de Juliette était comme un trésor, qui l’aidait à se calmer en cas de tourment, lui permettait de se sentir bien au moindre désagrément.

Aujourd’hui, Juliette avait grandi et bientôt, il sera temps d’entrer en maternelle. Son papa et moi avons décidé de commencer un sevrage en douceur. Il n’était pas question de lui arracher sa suce du jour au lendemain, sans explication ni ménagement. J’ai pris quelques conseils par-ci par-là. Certains à prendre et d’autres à laisser. Cette transition n’a pas été sans difficultés, car presque 3 ans de relation fusionnelle avec sa tétine, ça ne s’efface pas comme ça ! J’ai toujours voulu respecter ses besoins et avec Juliette, voici les astuces qui ont fonctionné pour un sevrage en journée :

J’Y SUIS ALLÉE PROGRESSIVEMENT

D’abord, il était question de la sevrer le jour. J’ai commencé par lui faire comprendre qu’elle n’en avait plus besoin pour jouer. Je lui demande de la retirer et je lui donne le choix :  »On la jette ? On la range ou on la donne à doudou ? ». Évidemment, ça reste un objet rassurant, promesse de nuits tranquilles. Au fil du temps, c’est elle qui décidera seule de s’en débarrasser. Je lui fais confiance !

J’AI TOUJOURS VALORISÉ MA FILLE

Plutôt que de lui dire  »tu n’es plus un bébé, il est temps d’abandonner ta suce », j’ai employé :  »tu es une petite fille, tu as beaucoup grandi et ta suce n’est plus nécessaire ».

J’AI ABORDÉ LE SUJET DE L’ÉCOLE

Elle sait qu’elle fera bientôt sa rentrée en maternelle. Elle m’en parle souvent. J’aime me promener avec elle devant sa future école et lui montrer sa cour de récréation. Je lui explique que, dans cet environnement, la suce n’a pas sa place.

JE LUI EXPLIQUE QUE JE NE COMPRENDS PAS CE QU’ELLE ME DIT

À bientôt 3 ans, elle s’exprime de plus en plus. Des nouveaux mots apparaissent tous les jours (qui je dois bien l’avouer, parfois me font bien rire !) À tel point qu’il est devenu quasiment impossible de discuter avec son papa sans être interrompu ! Elle veut nous parler et elle s’exerce volontiers. À chaque fois qu’elle veut s’exprimer alors qu’elle a encore sa suce, je lui explique ne pas la comprendre. Et hop, la tétine lui tombe de la bouche .

J’AI ESSAYÉ DE LA SENSIBILISER AUX CONSÉQUENCES DE CETTE HABITUDE AVEC DES MOTS SIMPLES

Malgré tout, je le voyais bien, elle avait encore une certaine difficulté à comprendre pourquoi on voulait autant la séparer de cet objet qui la rassure tant ! Alors je lui explique :  »la suce n’est pas bonne pour tes dents »,  »tu t’exprimeras mieux si tu n’as pas ta suce »…

J’AI UTILISÉ MON ARME PRÉFÉRÉE, LA LECTURE !

S’il y a bien un rituel que Juliette adore, c’est la lecture du soir. Elle est calme et attentive. Alors je lui lis des livres qui mettent en scène la fameuse tétine. Je la fais participer et lui demande toujours ce qu’elle en a retenu ! J’aborde ce sujet dans un autre article. Je vous ai préparé une petite sélection de livres qui pourront aussi vous aider à lui faire abandonner la suce !

Ces Écriteaux pourraient aussi vous intéresser…

S’organiser quotidiennement à la maison – Templates gratuits à imprimer

S’organiser quotidiennement à la maison – Templates gratuits à imprimer

Vous avez décidé ne plus vous laisser submerger par le quotidien. Moi aussi ! Je suis une adepte de ce que l’on appelle les «To do List », j’en use et en abuse, mais cela me permet de structurer mes journées et de ne pas me laisser envahir par l’immensité des tâches à accomplir, surtout avec mes enfants. Cela peut paraître gadget pour certains, mais pouvoir noter par écrit et rayer sa tâche une fois qu’elle a été accomplie est un vrai motivateur pour continuer à garder une organisation saine à la maison. Linge, repas, ménage, course… Parce qu’il est souvent plus facile de noter sur papier tous ses objectifs, je vous ai préparé plusieurs templates à imprimer gratuitement pour votre quotidien à la maison.

Juliette a 3 ans : Quel oreiller choisir ?

Juliette a 3 ans : Quel oreiller choisir ?

Avec mon aînée qui va bientôt avoir 3 ans, j’arrive à une autre étape de ma vie de maman. Ce n’est plus un bébé ! Elle est passée au lit de grande depuis qu’elle a eu 26 mois, et bye bye la gigoteuse ! On avait fait le choix d’un lit cabane bas. On a investi dans un bon matelas et une nouvelle parure de lit. Il manquait pourtant un indispensable, son oreiller ! Je le voyais bien, elle avait un certain inconfort à ne plus surélever sa tête. S’il est déconseillé avant 3 ans, aujourd’hui la question du choix de l’oreiller se posait. J’étais un peu perdue face à toutes les possibilités, oreiller pour enfant naturel ou synthétique, plat ou moelleux, carré ou rectangulaire…

Sac à dos DEUTER : Mon allié randonnée pour porter bébé

Sac à dos DEUTER : Mon allié randonnée pour porter bébé

Mon sac à dos porte bébé, j’en suis fière ! Si c’était à refaire, j’investirais encore demain dans ce sac DEUTER. À presque 300 euros, le sac avait intérêt à combler mes critères. Mais il nous fallait absolument trouver un système de portage pour bébé nous permettant de continuer à profiter de nos activités extérieures et de nos randonnées Clairement, l’aspect cartonné ou le manque de rembourrage de certains sacs porte bébé ne nous donnaient pas envie. On a fait le choix de nous tourner vers un produit un peu plus haut de gamme mais tellement qualitatif… En se disant qu’on le gardera longtemps et qu’on le revendra lorsque nos enfants seront grands !

0 commentaires

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première deux Écriteaux par semaine !

Et des futurs bon plans …

Merci !

Pin It on Pinterest

Share This