fbpx

Les clés de l’éducation positive, 3 livres à lire absolument !

13 Mai 2020 | Littérature adulte

Depuis une dizaine d’années, le concept de parentalité positive, souvent relié aux notions d’écoute et de bienveillance, connaît un juste succès auprès des écoles et au sein même des familles. Bien que sa définition soit encore à travailler, il apparaît bien déjà qu’il s’agit avant tout de donner la possibilité à nos enfants d’être maîtres à bord face à tous les défis de la vie. C’est aussi le fait de créer une relation de confiance et de complicité avec ses enfants, où le dialogue et l’échange sont rois. Belle évolution indispensable à mon sens, où l’on comprend aujourd’hui qu’élever un enfant, ce n’est pas seulement s’occuper matériellement de lui ou le nourrir mais aussi lui permettre de se sentir en sécurité émotionnelle pour pouvoir évoluer.

Parce qu’être parent, c’est tâtonner et expérimenter, que l’éducation n’est pas une science exacte, les livres qui abordent le sujet de l’éducation positive sont un apport intéressant pour le parent qui peut piocher des idées par-ci, par-là. Car s’il n’existe pas d’enfant dit « difficile », il suffit dans la majorité des cas d’ajuster son approche pour rectifier un comportement inadéquat. Oui mais quel livre me direz-vous ? Effectivement il y a un tel flux d’informations sur le sujet, tous les livres ne se valent pas. J’ai ADORÉ la collection Les clés de l’éducation positive qui propose plusieurs guides destinés aux parents sur des thématiques différentes, tous liés au principe maître qu’est l’éducation positive. Tous comportent des conseils et astuces à picorer ! Voici ma sélection.

Préambule

LE « DROIT À L’ERREUR » POUR TOUS LES PARENTS !

Parents, vous avez le droit à l’erreur ! C’est en tâtonnant que vous allez y arriver. Donnez-vous le droit de ne pas tout réussir du premier coup, c’est ainsi que l’on apprend.

Par ailleurs, rappelez-vous qu’un enfant tombe en moyenne 2 000 fois avant de réussir à marcher et qu’à l’âge adulte, les succès arrivent grâce à ce cercle magique :

Rafael Nadal ou Florence Foresti ont tous connu plusieurs échecs avant de réussir.

Tenez bon, persévérez et vos efforts seront récompensés !

Poser des limites et se faire obéir en douceur ! (préambule)

Nina Bataille, Éditions Larousse Les clés de l'éducation positive

Pas toujours facile de transmettre le bon niveau d’information à son enfant. Si notre enfant a un besoin vital de se sentir en sécurité émotionnelle pour pouvoir évoluer, il a aussi besoin de notre présence réconfortante et inspirante. Les crises d’anxiété ou les troubles d’apprentissage sont souvent liés au fait qu’on pousse un enfant à être autonome alors qu’il n’est pas prêt. Nina Bataille, propose ici de simuler certaines situations de la vie courante en suivant quelques conseils simples. L’objectif étant de retrouver une autorité saine et sereine ! J’ai trouvé le livre facile et agréable à lire, à aucun moment on ne ressent de la culpabilité à ne pas faire exactement comme il faudrait. Les astuces, testées et approuvées sur ma grande fille Juliette (presque 3 ans), permettent une meilleure communication. Nina Bataille nous explique aussi avec des moyens simples comment poser des limites efficaces dans le but de trouver un équilibre entre autorité et permissivité. J’ai particulièrement apprécié le chapitre 4 qui m’a fait découvrir la règle des 4 C, les mots « magiques » à privilégier, beaucoup de « JE » et très peu de « TU » qui enferme l’enfant dans un comportement. Des consignes positives et des gommes pour effacer les paroles malheureuses ! En bref, j’ai adoré, c’est un franc plaisir de vous parler de ce livre.

RETENEZ BIEN !

Le TU est un mot mortel.

Le TU tue la bienveillance dans la relation et empêche toute empathie dans la communication. Le TU juge sans demander confirmation, sans chercher à vérifier : « TU as cassé le jouet de ton frère ! » Le TU induit la notion de blâme. Il fige le dialogue dans la mesure où chacun est assigné à un rôle, accusateur et accusé. Le TU est manichéen « j’ai raison et tu as tort ». Efforcez-vous de l’éviter, voire de le supprimer.

Poser des limites et se faire obéir en douceur ! Extrait p.56)

Nina Bataille, Éditions Larousse Les clés de l'éducation positive

Il paraît que la jalousie chez l’aîné est inévitable, reste à trouver les solutions pour l’endiguer. C’est ce que nous propose Nina Bataille avec ce livre, un livre facile à lire et parsemé de conseils pratiques pour apaiser les tensions et désamorcer les conflits. Je me souviens, j’avais personnellement souhaité me préparer et surtout mettre ma Juliette dans les meilleures conditions pour l’arrivée de sa petite sœur. Si ce livre m’a aidé à anticiper certains comportements, il me guide encore aujourd’hui dans la bonne direction afin d’aider ma grande fille à trouver sa place dans la famille. La jalousie n’est pas seulement un vilain défaut mais elle est un sentiment naturel dans une fratrie. On comprend aussi que si la jalousie de l’aîné n’est pas prise en considération, elle peut entamer sérieusement la confiance en soi. À ne jamais prendre à la légère donc. En tant que parent, Nina Bataille nous donne quelques clés pour aider son enfant à trouver sa place car bien souvent l’arrivée d’un autre est vécue comme une menace. Le livre propose des jeux pour valoriser son aîné et des activités ludiques pour apprendre à vivre ensemble. À mettre entre toutes les mains des mamans (et des papas) qui attendent leur deuxième enfant !

SE SENTIR UNIQUE

Chaque enfant a besoin d’exister de façon unique pour ses parents. Il faut être confiant pour ne pas être jaloux. Si votre aîné doute de sa place dans la famille, cela peut effriter son amour de soi, voire remettre en question son identité. C’est aussi vrai pour les adultes : si l’on n’est pas nourri intérieurement, une partie de nous devient amère et on aura alors tendance à le faire payer aux autres.

Mon aîné est jaloux ! (extrait p.46)

Nina Bataille, Éditions Larousse Les clés de l'éducation positive

L’enfant exprime bien souvent ses émotions sans filtre et ne parvient pas toujours à en gérer l’intensité. Bien sûr, il a besoin de l’accompagnement de son parent pour ne pas être envahi et débordé par ses affects. S’il y a bien une chose que l’on comprend parfaitement avec le livre de Laura Caldironi, c’est que les parents ont non seulement la responsabilité de la sécurité affective de leurs enfants mais ils doivent aussi jouer un rôle essentiel dans la réception et la compréhension de ces émotions. Ce livre, très ludique propose plusieurs activités simples à organiser avec son enfant, comme le bol magique pour y jeter tous ses soucis. J’ai pioché quelques astuces que j’ai rapidement mis en place avec ma grande Juliette, comme construire sa bulle de sécurité ! Plein d’idées à picorer pour réussir une gestion des émotions efficace, je le recommande à 100%. On apprend aussi à créer un équilibre émotionnel durable avec la mise en place des routines ou encore la pratique du yoga des animaux. On referme le livre en ayant bien intégré le fait qu’il ne faut jamais empêcher un enfant d’éprouver des émotions, mais plutôt lui fournir de bons moyens de les exprimer. À lire et à relire.

ACTIVITÉ : Je jette mes soucis dans mon bol magique

Pour aider votre enfant à se libérer de sa tristesse, proposez-lui d’utiliser son bol magique.

1. Invitez votre enfant à s’installer confortablement et à fermer les yeux.

2. Demandez-lui d’imaginer qu’il tient entre ses bras un grand bol qui va lui servir à se débarrasser de tous ses soucis et pensées négatives qui le rendent triste et l’empêchent d’être pleinement heureux. 

3. Proposez à votre enfant de jeter avec sa pensée toutes ces idées tristes dans le grand bol magique. Elles peuvent prendre la forme d’objets, de couleurs, de mots…

4. Puis demandez-lui d’imaginer qu’il referme hermétiquement le bol avec, par exemple, un couvercle pour que rien ne puisse en ressortir. Enfin, encouragez votre enfant à imaginer qu’il se débarrasse de son bol en le jetant très fort, le plus loin possible.

Aider son enfant à mieux gérer ses émotions ! (extrait p.37)

Laura Caldironi, Éditions Larousse Les clés de l'éducation positive

Nina Bataille

Les 10 commandements du super parent

1. Un super parent fait des super câlins !

2. Un super parent n’est pas un robot qui ne fait que travailler et s’occuper des autres.

3. Un super parent sait faire des super grimaces, ce qui provoque des super fous rires.

4. Un super parent prend soin de lui : sommeil, alimentation, tout est question d’équilibre.

5. Un super parent aime son enfant super, super fort !

6. Un super parent sait se ressourcer régulièrement : déjeuner avec un/e ami/e, « buller  » devant la télévision…

7. Un super parent offre quelques bonbons, chocolats et glaces à son super enfant !

8. Un super parent ne fait pas toujours passer ses enfants avant lui, car il sait qu’être parent n’est pas un sprint… mais une course d’endurance.

9. Un super parent guide et fait grandir son enfant dans l’amour et la joie.

10. Un super parent organise quelques tête-à-tête avec l’autre super parent de ce super enfant !

Et vous, avez-vous découvert ces livres sur l’éducation positive ? Qu’en avez-vous pensé ?

Le plus beau des écriteaux est celui que l’on partage.

Ces Écriteaux pourraient aussi vous intéresser…

Ma sélection de livres pour la Fête des pères !

Ma sélection de livres pour la Fête des pères !

Qu’ils soient papas gâteau, papas sévères ou papas poules, les pères seront à l’honneur ce dimanche ! Voici ma sélection d’idées-livres de dernière minute pour la fête des Pères 100% géniaux ! En espérant que cela puisse vous inspirer ! N’hésitez pas à partager !

Fête des mères : quels livres lui offrir ?

Fête des mères : quels livres lui offrir ?

C’est la dernière ligne droite avant les festivités de la fête des mères du 7 juin. Vous êtes en panne d’idées-cadeaux ? Et pourquoi pas un livre ? Voici quelques suggestions. Ils nous séduisent par leur esthétisme, leur propos ou leur auteur. Mais quand vient le temps d’offrir LE livre, la question est souvent, lequel choisir ? Si on rajoute le fait qu’offrir un livre est une audace en ce sens qu’en le faisant, on dit presque avoir deviné de quoi l’âme de l’autre est faite. Il faut pouvoir choisir le bon livre pour le bon type de maman ! Voici donc quelques bons crus de la cuvée 2019 adapté à chaque profil de super maman !

Témoignages autobiographiques d’anciens déportés

Témoignages autobiographiques d’anciens déportés

Ces trois auteurs ont tous un point commun, ils ont tous les trois été déportés dans le plus grand complexe concentrationnaire sous le Troisième Reich : le camp d’Auschwitz, à la fois camp de concentration et camp d’extermination, créé en 1940 à l’initiative d’Heinrich Himmler. Leurs récits me terrifient. Cette période sombre de l’histoire, pas si lointaine, raconte ce qu’il y a de plus innommable chez l’Homme. Je vous partage donc ces trois livres bouleversants.

0 commentaires

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première deux Écriteaux par semaine !

Et des futurs bon plans …

Merci !

Pin It on Pinterest

Share This