fbpx

J’ai testé le jeûne séquentiel

23 Avr 2020 | Mode & Bien-être

« Il faut manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un pauvre le soir. » Ah bon ?

Le jeûne séquentiel (aussi appelé jeûne intermittent) s’est largement popularisé ces dernières années. J’avoue avoir été séduit par le concept : se détoxifier en laissant le temps au corps de se réparer, se régénérer.

Voilà donc un moment que je voulais tester le jeûne séquentiel. Mes grossesses, ma routine, ma vie de maman sont autant d’éléments qui m’ont fait repousser l’échéance. J’étais aujourd’hui prête à lancer la démarche ! Alors j’ai testé sur une période d’un mois.

Mais au fait, le jeûne séquentiel, qu’est-ce que c’est ?

Cela consiste à arrêter de manger durant 12 à 16 heures par jour en continuant toutefois à s’hydrater avec de l’eau, du thé et des tisanes. On se retrouve à passer de 3 repas quotidiens à 2, en privilégiant les aliments détox ! On arrête donc de manger à 19h-20h et on recommence le lendemain vers 11h-12h.

Quelles sont les vertus ?

Le jeûne permettrait de lutter contre notre obsolescence programmée et de laisser le temps au corps de se régénérer. Le processus de digestion étant complexe, il fait travailler notre foie et nos reins en permanence. Si vous souhaitez en découvrir davantage sur le concept : un livre, celui de Frédéric Saldmann paru en 2020, « On n’est jamais mieux soigné que par soi-même« . Ce médecin cardiologue indique notamment que le jeûne séquentiel permettrait de diminuer la fréquence de l’asthme, des allergies et des rhumatismes.

Bien sûr, comme toutes les pratiques reliées à la santé, le jeûne séquentiel est controversé et possède son lot de détracteurs. Il pourrait notamment accélérer la fonte musculaire, les hypoglycémies et la sensation de fatigue. Il est donc déconseillé aux personnes qui souffrent d’hypoglycémies, aux femmes enceintes et aux personnes prenant certains médicaments.

Mon expérience

Pour ma part, oui il était question de purifier mon organisme, me détoxifier. J’ai aussi souhaité le mettre en place dans un objectif de perte de poids après mes grossesses. Évidemment, jeûner permet de réduire l’apport calorique de la journée et par conséquent, à terme, de perdre des kilos (même si ce n’est pas le résultat recherché comme décrit par Frédéric Saldmann).

J’ai trouvé le jeûne séquentiel peu contraignant à mettre en œuvre. N’étant habituellement pas une adepte des petits-déjeuners, j’ai eu beaucoup de facilité à « sauter » ce repas. Certains suppriment le repas du soir, ce qui n’était pas envisageable pour moi : d’une part, parce que j’ai faim à ce moment de la journée et puis, parce que ce repas avec ma famille reste un moment précieux !

Pendant un mois j’ai respecté la routine suivante :

  • Dernier repas de la journée pris à 20h (repas complet; aucun sucre le soir)
  • Dès le matin au réveil et toute la matinée : de l’eau et des tisanes
  • Premier repas de la journée pris vers 11h30 (repas complet incluant le dessert)
  • Légère collation vers 16h (fruits principalement)

^

Meilleure digestion

^

Sensation de faim et de satiété retrouvée

^

Plus d’énergie …

^

… et 2 kilos en moins sur la balance

Mes résultats

J’ai de la chance, j’avais initialement peu de kilos à perdre… ces derniers petits kilos de grossesse tenaces. L’expérience m’a permis de constater une baisse de poids de 2 kilos, ce qui est complètement raisonnable sur une période d’un mois. Je me suis sentie plus énergique et en contrôle de mon alimentation. J’en ai profité pour manger à heures régulières et des aliments détox tout en continuant à me faire plaisir.

J’ai surtout retrouvé une sensation de faim, ce qui est pour moi le constat le plus agréable de cette expérience. Avant, il m’arrivait souvent de me mettre à table sans grande conviction, à devoir manger simplement parce qu’il était l’heure de manger. Le fait de supprimer un repas et d’éliminer tous les grignotages me faisaient m’attabler avec faim.

Les points négatifs

Il était difficile pour moi d’attendre jusqu’à 12h pour déguster mon premier repas. Et forcément quand on a faim, on a envie de dévorer et de manger plus en quantité qu’un repas ordinaire. Je n’ai pas non plus toujours respecté le fait de ne pas manger de sucres le soir ! Il était aussi parfois difficile de suivre ce rythme dans une routine familiale avec mes enfants qui eux ont des besoins différents.

Alors, à refaire ?

En conclusion…

Je pense continuer à le pratiquer régulièrement. Certes, de façon épisodique car il est difficile de tenir un tel rythme notamment lors des vacances scolaires qui sont des périodes plus propices au relâchement. À titre d’exemple, je ne m’empêcherai jamais de profiter d’un copieux petit déjeuner dans un hôtel sous prétexte que je dois suivre mon jeûne séquentiel. L’expérience a donc été pour moi intéressante, j’ai retrouvé des sensation de faim et une énergie durable. La perte de poids a été minime, ce n’était cependant pas le but premier.

Et vous, avez-vous déjà testé le jeûne séquentiel ? N’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Ces Écriteaux pourraient aussi vous intéresser…

Mon coup de cœur pour la petite robe noire !

Mon coup de cœur pour la petite robe noire !

La fameuse petite robe noire, indispensable basic à ma garde-robe, traverse les époques et les saisons sans prendre une ride ! Pièce incontournable, elle sera cette année encore un impératif aussi bien pour l’été que pour les fêtes de fin d’année ! Réinventer la petite robe noire, c’est le défi que se lance beaucoup de marques chaque année. Dos nu, version élégante ou sobre, avec de la dentelle ou des franges : elle s’adapte à tous les styles et toutes les envies. Voici mes préférées de la collection Printemps été 2020.

0 commentaires

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première deux Écriteaux par semaine !

Et des futurs bon plans …

Merci !

Pin It on Pinterest

Share This